LUMIÈRE SUR NOS AMPOULES !

Éléments incontournables du quotidien, les ampoules sont devenues en quelques siècles un élément de déco et d’éclairage indispensable à nos maisons.

De la découverte du feu à la lumière LED, nous sommes passés au cours des siècles à des manières très différentes de s’éclairer. Comment en sommes-nous arrivés jusque là ? 

1. Une découverte qui a marqué l’histoire

Au XIXème siècle, on s’éclaire encore à la bougie, au pétrole ou au gaz; des éclairages dangereux (risque d’incendie et d’explosion) pour une qualité lumineuse très faible. Il a fallu attendre les années 1860 pour qu’une nouvelle ère se démocratise. 

Et la lumière fut… c’est globalement ce qu’il s’est passé en 1878 lorsque Joseph Swan développe les premières ampoules électriques suivies de près par son rival et plus connu Thomas Edison. Le chimiste anglais Swan réalise une ampoule à incandescence à filament de carbone et l’américain Edison reprendra cette idée en voulant améliorer la résistance du filament qui était encore faible. Il décide alors d’utiliser une fibre de bambou du Japon qui sera plus résistante sur la durée dans une ampoule sous vide qui sera ensuite remplacée par un filament métallique (tungstène) qui sera plus résistant. 

C’est ensuite au XXème siècle lorsqu’ils se regroupent pour former la General Electric Company qu’ils décident d’arrêter les ampoules sous vide. Ils les améliorent en y ajoutant un gaz dit noble comme l’argon ou le krypton puis par la suite sous gaz halogène qui permet d’allonger la durée de vie de la lampe.

C’est alors un deuxième tournant pour les ampoules avec des produits comme les néons, les lampes fluorescentes et les fameuses LED. Mais attention, c’est seulement dans les années 2010 qu’on a enfin pu  utiliser ces dernières à des fins commerciales. 

Les LED malgré leurs récentes utilisations sont connues depuis les années 1970/80. En effet, à cette époque, elles avaient une utilisation pour la signalétique avec les LED rouges. Puis au fur et à mesure, dans les années 1990, trois scientifiques maintenant Prix Nobel (en 2014) ont découvert la possibilité de créer des LED bleues puis blanches qui sont devenues nos ampoules actuelles qui sont vendues dans le commerce depuis les années 2000/10. 

Leurs qualités ? Elles ont une consommation bien plus faible que toutes les autres ampoules sur le marché bien qu’elles soient plus chères à l’achat. Sans rentrer dans les détails, elles permettent de réduire la consommation d’énergie de plus de 80% avec une durée de vie 25 fois plus longue (source: EDF).

2. Les nouvelles générations d’ampoules  

De nos jours, on retrouve également des ampoules OLED qui utilisent des molécules organiques (nous les retrouvons dans les téléviseurs) mais elles sont moins présentes dans les rayons de nos supermarchés. 

Nous avons également pu connaître l’essor de la luminothérapie qui imite la lumière du jour et est bénéfique pour la santé et le moral, du soleil en boîte comme nous l’appelons. 

Une étude a également montré que les ampoules LED pourraient être remplacées par le graphène, le plus fin cristal au monde et qui consommerait environ 10% de moins d’électricité qu’une ampoule LED. 

Devant cette quantité d’ampoules, le mieux c’est encore de choisir des ampoules basse consommation qui se fondent dans votre intérieur ! 

Chez DOD, nous utilisons des ampoules LED E27 (culot à vis avec un diamètre de douille de 27 millimètres) pour nos lampes à poser et nos suspensions. 

Nous pouvons également jouer avec la luminosité de nos ampoules car la couleur d’éclairage d’une ampoule LED existe en trois nuances de blanc ! Le blanc chaud équivalent à 2 700-3 500 Kelvin (unité de mesure des LED), le blanc neutre équivalent à 4 000-5 000 Kelvin et le blanc froid équivalent à 5 500-8 000 Kelvin. Nos ampoules vont de 2 200K à 5 500K qui leur permettent de conférer cette lumière adaptée à vos envies grâce à une télécommande qui module la luminosité ! 

À vous de jouer !